La planete la plus proche de la terre et la plus brillante

L’atmosphère, c’est-à-dire l’enveloppe de gaz entourant la planète Terre, constitue certainement un environnement non explosif ou explosif. Il est considéré comme non explosif s'il ne contient aucun agent explosif, ce qui garantit qu'il peut contenir tous les produits standard.

Cependant, ils sont explosifs quand ils organisent des facteurs dans la construction de gaz ou de poussières pouvant potentiellement devenir explosifs. L'atmosphère explosive est présentée au-dessus de la zone menacée par une explosion.La désignation des zones à risque d'explosion est basée sur la classification basée sur la probabilité et le moment d'être dans une atmosphère explosive. On peut alors parler de gaz inflammables, de brouillards et de vapeurs inflammables, ou de liquides inflammables.

Les tas de gaz, brouillards et vapeurs de liquides inflammables se différencient en trois zones:- zone 0 - défini par le fait qu'il s'agit d'un espace dans lequel vous souhaitez encore longtemps une atmosphère explosive contenant des substances inflammables sous forme de gaz, de brouillards et de vapeurs,- zone 1 - dans laquelle se trouvent ces bases inflammables mais parfois en fonctionnement normal,- zone 2 - où une atmosphère explosive ne se produit pas en cours de fonctionnement normal et quand elle se produit - le paiement est court.

En revanche, les liquides inflammables séparent des districts tels que:- zone 20 - dans laquelle l'atmosphère explosive sous la forme d'un nuage de poussières combustibles est constamment convoitée pendant de longues périodes,- zone 21 - dans laquelle un nuage de poussières combustibles peut parfois apparaître en fonctionnement normal,- zone 22 - dans laquelle le nuage de charbon fin combustible ne subsiste pas en cours de fonctionnement normal et s’il se produit - il ne s’arrête que pendant une courte période.

La présence de zones à risque d’explosion exige un respect particulier des principes de confiance et d’hygiène du travail.