Le declenchement de la seconde guerre mondiale

Une explosion se traduit par une très forte réaction d’oxydation ou de décomposition, qui consiste en une énorme combustion de gaz combustibles, de vapeurs, de liquides inflammables ou de poussières ou de fibres dans le corps, entraînant une augmentation de la température ou de la pression ainsi qu’un effet acoustique et acoustique.

L'explosion est occupée dans des conditions strictement définies, et en particulier lorsque la concentration de matière première combustible est considérée dans une plage complètement définie, qui est déterminée par la possibilité d'une explosion. La concentration d'un composant combustible dans un compartiment d'explosif donné ne provoquera pas d'explosion. Pour créer une explosion, il y a toujours une bonne énergie dont l'initiateur peut être constituée de composants tels que des étincelles apparues lors du travail de l'organisation et de la construction électrique, des éléments de l'installation chauffés à très haute température, des décharges atmosphériques et électrostatiques. Cette énergie est appelée énergie d'allumage limitée et se traduit par une énergie extrêmement sensible du condensateur dans le champ électrique, dont la décharge peut enflammer le mélange et la flamme se propager dans des conditions de test spécifiques. Les dispositifs de sécurité contre les explosions sont des outils antidéflagrants destinés à être utilisés dans des zones particulièrement exposées aux risques d'explosion.

La valeur de la plus petite énergie d’allumage est un paramètre qui permet d’évaluer le risque d’explosion provenant de sources locales, telles que des étincelles électriques, électrostatiques, des étincelles provenant de circuits électriques capacitifs ou inductifs ainsi que des étincelles mécaniques.

Le carburant veut être lié à l'oxydant, et le début de la combustion nécessite un facteur initiateur. Il est pire de déclencher une explosion de poussière qu'une explosion de gaz. Le gaz est associé spontanément au contenu grâce à la diffusion, et un mélange mécanique est nécessaire pour créer un nuage de poussière. Minimiser l'espace d'explosion favorise la violence d'une explosion et, dans le cas de la poussière, elle est perçue comme un facteur contribuant à sa création. Parmi les gaz contenant des oxydants existants au lieu de l'oxygène, par exemple le fluor. Les liquides oxydants comprennent l'acide perchlorique, le peroxyde d'hydrogène et parmi les oxydants solides sont: le nitrate d'ammonium, les oxydes métalliques. Les carburants sont principalement tous les liquides, les gaz, mais ces solides.